retour au menu Frontispice de la stèle d'Hammourabi (Musée du Louvre)
Le Code d'Hammourabi
C'est vraiment par hasard que j'ai eu à m'intéresser au Code de Hammourabi. Quelle ne fut pas ma surprise de constater à quel point les traductions étaient rares et difficiles d'accès...!
Il m'a semblé inconcevable que ce monument de la culture internationale demeure aussi confidentiel. C'est donc par la volonté de le rendre accessible au plus grand nombre que je me suis attelé à cette lourde tâche. (Merci à ma compagne d'avoir eu la patience de supporter ma préoccupation, et les bruits de mon ordi la nuit).
N'ayant aucune connaissance en sumérien ou en akkadien, j'ai évidemment dû m'appuyer sur les travaux de vrais sumérologues,  et j'ai très vite réalisé que la comparaison de plusieurs traductions apporterait un "plus" considérable.
Contexte La Mésopotamie : Louvre Exposition 14/03 au 02/06/2008 (lien)
Histoire et présentation visuelle de la stèle (Musée du Louvre) (lien, son et images)
Prologue (en cours)
Le Code
Traduction et commentaires de P. Cruveilhier (1938)
ouvrage de 363 pages en français, numérisé par l'université de Chicago
Format pdf Texte en format pdf (16.000 ko)
Traduction de J-V Scheil (1904)
2ième édition originale numérisée, 78 pages.
Format pdf Texte en format pdf (722 ko)
Les nouveaux fragments du Code de Hammourabi sur les prêts à intérêt et les sociétés, Edouard Cuq, Paris (1918)
"tiré à part" du tome XLI des Mémoires de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres, 130 pages.
Format pdf Texte en format pdf (5.600 ko)
A-Traductions comparées de J-V Scheil, LW King, et A Finet
Format pdf Texte en format pdf (780 ko)
B-Index thématique de A (n'a aucun sens sans le document "A" précédent) Format pdf Texte en format pdf (130 ko)
Epilogue
(en cours)