retour au menu
Les Couples



Souffrances
Les difficultés de couples, quelles que soient leurs origines, et elles sont aussi diverses qu'il existe de couples sur la planète, sont toujours douloureuses, voire extrêmement douloureuses.
Pourquoi ?
Tout simplement parce que tout être humain a besoin de vivre en lien d'amour avec l'autre, et que lorsque ce lien s'effiloche ou disparait, c'est aussi douloureux et déstructurant que la perte réelle d'un proche par décès.
Une seule menace de séparation (explicite ou imaginée) est considérée comme un des traumatismes psychologiques les plus violents qui soient.
Les capacités de penser et d'agir lucidement sont le plus souvent atteintes.
Pas de rituels sociaux ...Or, contrairement à ce qu'il se passe lors d'un décès, ou d'une maladie grave, où immédiatement, toutes sortes de rituels sociaux se mettent en place pour entourer les proches, lors d'une crise conjugale ou d'une séparation, les gens sont terriblement seuls.
La pudeur et la honte retiennent le plus souvent le réflexe d'aller vers les autres.
Détresse et/ou criseLes gens se trouvent donc dans un système où ils sont seuls dans leur détresse, ou en face à face dans la crise. Chacune des deux positions amplifie l'autre à tel point que la violence (au moins verbale) ne tarde pas à apparaître. Et la situation peut encore s'aggraver, sans limites, soit vers plus de violence, soit vers l'anéantissement dépressif.
... alors les psy ?Tous les psy savent qu'il est très difficile de parler de ses difficultés de couple, et de demander de l'aide.
Mais nous savons aussi à quel point il peut être dommageable de rester seul.
C'est un des champs de compétences les plus délicats de notre métier.
Une seule chose est certaine : en cas de difficultés sérieuses, NE JAMAIS RESTER SEUL !
Trouver quelqu'un pour, au moins, être certain de penser et d'agir lucidement.