retour au menu
Au travail
je craque...



La pression
Les conditions de travail ont été considérablement modifiées depuis deux ou trois décennies.
Le moins que l'on puisse dire c'est que la pression est bien plus grande sur les épaules de tous ceux qui travaillent.
Rupture Les exigeances de productivité sont sans limite, donc "ils" augmentent, ou "on" augmente (soi-même) la pression, finalement, jusqu'au point de rupture.
Prévenir
Comment éviter d'en arriver là ? ...
Les psy peuvent-ils quelque chose ?
Assurément oui, il vaut mieux prévenir que guérir !
Encore que l'on entend bien trop souvent :
"oui mais il y a des impératifs !" ...
"c'est sûr qu'il y a des sacrifices à faire." ...
"il n'y a pas moyen de faire autrement." ...
"ce n'est pas moi qui décide." ...
Réparer
Mais bon ... quand ça craque ça craque, et là il faut bien décider autre chose.
Que changer ?
Comment ?
Où trouver de l'aide ?
Conseil de base L'homme n'est pas un robot, et le fait, que nous ayons à dormir la nuit, à nous reposer un jour par semaine et (au moins) trois semaines par an, ne relève pas de conventions archaïques inutiles.
Quiconque mène une vie en négligeant ces temps de récupération, en considérant que "débrancher" est une perte de temps et d'argent, est, pour les professions de santé, un candidat inéluctable à toutes sortes de soucis, du plus bénin au plus irréparable.