retour au menu

 Site source :
 http://psy.morenon.fr
retour vers le futur ...
Adoption



Extraits Quiconque a eu ou a cotoyé des enfants en bas âge sait que bien avant de commencer à parler l'enfant s'identifie totalement à son prénom : il est son prénom ! ...
Comment le législateur peut-il prendre des dispositions « dans l'intérêt de l'enfant », et ne pas comprendre combien un changement de prénom peut être dévastateur, voire irrémédiable ? ...
Nous pensons que celà relève du Droit de l'Enfant, et que la Convention Européenne en matière d'adoption des enfants devrait être révisée. Elle date déjà de 1967 : l'alinéa 3 de l'article 10 dispose que « En règle générale, l'adopté sera mis en mesure d'acquérir le patronyme de l'adoptant ou de l'ajouter à son propre patronyme. » ... Cet article pose donc le principe d'un « droit », d'une « liberté » de l'adopté (quand bien même celui-ci n'est jamais en mesure d'exercer ce droit), au lieu de poser le principe protecteur de l'interdiction de changer de prénom et de faire disparaître le patronyme d'origine connu de l'enfant. ...
... la loi sur l'adoption plénière devrait INTERDIRE que l'on change le prénom d'un enfant ...
... le patronyme d'origine devrait être systématiquement accolé au patronyme de l'adoptant ...
... le lieu de naissance ne devrait pas être modifiable ...
Article complet ... disponible en format .pdf ... 2560 mots environ ... 83ko ... téléchargement en format pdf